Bell double les vitesses de téléchargement dans les régions rurales grâce au service Internet résidentiel sans fil, qui sera offert dans les régions rurales du Canada atlantique

23 juillet 2020

  • Les 300 000 premiers foyers auront accès à des vitesses 50/10 dès cet automne
  • Le service Internet résidentiel sans fil sera aussi offert dans les régions rurales du Canada atlantique
  • Le réseau Internet 5G rural sera accessible à la suite des enchères du spectre lancées par le gouvernement fédéral

MONTRÉAL, le 23 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Bell a annoncé aujourd'hui qu'elle augmentera cet automne les vitesses de téléchargement jusqu'à 50 Mbit/s et les vitesses de téléversement jusqu'à 10 Mbit/s (50/10) pour son service Internet résidentiel sans fil dans les régions rurales du pays. Également cet automne, Bell étendra la couverture pour y inclure les collectivités rurales du Canada atlantique.

« Jouer un rôle de premier plan pour ce qui est d'offrir un accès Internet à large bande aux collectivités rurales canadiennes est au cœur de l'objectif de Bell, soit transformer la façon dont les Canadiens communiquent entre eux et avec le reste du monde. Nous avons par ailleurs accompli des progrès remarquables pour ce qui est de combler le fossé numérique grâce au service Internet résidentiel sans fil. Nous sommes heureux de pouvoir exploiter cette technologie unique davantage en doublant les vitesses de téléchargement Internet offertes dans les collectivités rurales tout en commençant à déployer le service Internet résidentiel sans fil dans le Canada atlantique », a déclaré Mirko Bibic, président et chef de la direction de BCE Inc. et de Bell Canada.

« L'investissement continu réalisé par Bell en vue de bâtir les meilleurs réseaux s'est révélé essentiel dans le cadre de la gestion fédérale des répercussions de la pandémie de COVID-19 et sera un facteur déterminant dans la reprise des activités d'un océan à l'autre. La forte utilisation du service Internet résidentiel sans fil de même que les commentaires positifs recueillis auprès de nos clients des zones rurales tout au long de la crise de la COVID-19 ont souligné l'importance de connexions large bande rapides et fiables pour veiller à ce que les collectivités petites et grandes contribuent à l'avancement du Canada. Pour répondre aux besoins de ses clients des zones rurales, Bell a accéléré le déploiement de son service en réponse à la demande sans précédent, et a offert le service Internet résidentiel sans fil à 137 000 foyers de plus que prévu avant la fin du mois d'avril dernier », a déclaré M. Bibic.

Le nouveau service Internet résidentiel sans fil 50/10 sera initialement offert à environ 300 000 foyers, dans 325 collectivités du Québec, de l'Ontario et des provinces de l'Atlantique à compter de cet automne. Les collectivités suivantes seront parmi les premières à recevoir le service 50/10: Dunham, Messines, Saint-Adolphe-d'Howard et Sutton, au Québec; Selwyn, Trent Hills et Wilmot, en Ontario; Doaktown, au Nouveau-Brunswick; Guysborough, en Nouvelle-Écosse; Kensington, à l'Île-du-Prince-Édouard; Burgeo, à Terre-Neuve-et-Labrador. 

Le programme de service Internet résidentiel sans fil, entièrement financé par Bell, est conçu pour offrir l'accès Internet large bande aux foyers de collectivités rurales et d'autres endroits difficiles d'accès grâce à la portée des réseaux sans fil à haut rendement de Bell. Ces derniers comprendront des mises à niveau au service 5G lorsque le gouvernement fédéral rendra accessible le spectre sans fil nécessaire.

« En tant que maître d'œuvre de l'infrastructure du réseau du Canada, Bell a développé le service Internet résidentiel sans fil spécifiquement pour s'assurer que les régions rurales du pays profitent de toutes les occasions liées à notre avenir numérique, a déclaré Stephen Howe, chef du développement technologique de Bell. Le service Internet résidentiel sans fil est prêt à satisfaire à toutes les exigences de vitesse et de capacité du futur service Internet 5G fixe. Pour ce faire, il tirera parti du spectre de 3 500 MHz supplémentaire à la suite des enchères du spectre sans fil fédéral, en 2021. »

Le service Internet résidentiel sans fil de Bell, qui est déjà accessible à environ 400 000 foyers au Québec et en Ontario et qui offre des vitesses de téléchargement de 25 Mbit/s, devrait à terme atteindre un million de foyers dans les petites villes et les collectivités rurales de l'ensemble de Terre-Neuve-et-Labrador, de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick, du Québec, de l'Ontario et du Manitoba. Veuillez consulter le site Bell.ca/internetRapide pour obtenir des renseignements supplémentaires.

À propos de Bell
Avec plus de 22 millions de clients des marchés consommateurs et d'affaires, Bell est la plus grande entreprise de communications du Canada. Elle fournit un ensemble évolué de services sans fil, de télévision, d'Internet et de communications d'entreprise large bande partout au pays. Première entreprise canadienne de services multimédias, Bell Média possède des actifs de premier plan dans les secteurs de la télévision, de la radio, de l'affichage et des médias numériques. Fondée à Montréal en 1880, Bell est la propriété exclusive de BCE Inc. (TSX, NYSE : BCE). Pour en savoir plus, veuillez visiter Bell.ca ou BCE.ca.

L'initiative Bell Cause pour la cause fait la promotion de la santé mentale au Canada par des campagnes nationales de sensibilisation et de lutte contre la stigmatisation, comme la Journée Bell Cause pour la cause et par le versement de dons importants pour les soins communautaires et l'accès à ces derniers, la recherche et les initiatives de leadership en milieu de travail à l'échelle du pays. Pour en savoir plus, veuillez visiter Bell.ca/Cause.

Questions des médias :

Caroline Audet
514-391-9794
caroline.audet@bell.ca
@Bell_Nouvelles

Questions des investisseurs:

Thane Fotopoulos
514-870-4619
thane.fotopoulos@bell.ca

Mise en garde concernant les déclarations prospectives
Certaines déclarations faites dans ce communiqué constituent des déclarations prospectives, y compris les déclarations concernant nos plans de déploiement pour les réseaux et de dépenses d'investissements, nos perspectives commerciales, objectifs, plans et priorités stratégiques, ainsi que d'autres déclarations qui ne sont pas des faits historiques. Toutes ces déclarations prospectives sont faites conformément aux « dispositions refuges » prévues dans les lois canadiennes applicables en matière de valeurs mobilières et dans la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Les déclarations prospectives font l'objet de risques et d'incertitudes intrinsèques et reposent sur plusieurs hypothèses donnant lieu à la possibilité que les résultats ou les événements réels diffèrent de façon significative de nos attentes. Ces déclarations ne représentent pas une garantie de la performance ni des événements futurs, et nous mettons en garde le lecteur contre le risque que représente le fait de s'appuyer sur ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué décrivent nos attentes en date de ce communiqué et, par conséquent, pourraient changer après cette date. Sauf dans la mesure où les lois applicables en matière de valeurs mobilières l'exigent, nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ou à réviser les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué, même à la suite de l'obtention de nouveaux renseignements ou de l'occurrence d'événements futurs, ni pour toute autre raison. Nos plans de déploiement pour les réseaux et de dépenses d'investissements ainsi que les bénéfices prévus qui en découlent font l'objet de risques et par conséquent, rien ne peut garantir que nos plans de déploiement pour les réseaux seront complétés, ni que les bénéfices prévus qui en découlent seront réalisés. Pour plus de détails au sujet des hypothèses et des risques sous-jacents de certaines déclarations prospectives faites dans le présent communiqué, veuillez vous référer au rapport de gestion du premier trimestre de 2020 de BCE, daté du 6 mai 2020, ce document étant déposé par BCE auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières (disponible à Sedar.com) et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (disponible à SEC.gov). Ce document est également disponible à l'adresse BCE.ca.

SOURCE Bell Canada