Bell plusieurs fois récompensée par Clean50 pour son innovation et ses réalisations dans le domaine environnemental

7 octobre 2022

  • Bell nommée championne de la réduction des émissions de gaz à effet de serre
  • Reconnaissance du projet de station cellulaire alimentée à l'énergie solaire
  • Catherine Goyer nommée l'une des leaders Clean50 du Canada pour 2023

MONTRÉAL, le 7 oct. 2022 /CNW Telbec/ - Bell a annoncé aujourd'hui qu'elle a été reconnue par Clean50, un organisme national de développement durable, pour son engagement à respecter les normes environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) les plus élevées. En effet, Clean50 a nommé Bell grande championne de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour avoir réalisé des réductions significatives des émissions de GES, pour son innovation environnementale, en plus de souligner son initiative en ce qui a trait à la station cellulaire alimentée à l'énergie solaire.

Bell a démontré son leadership en matière d'environnement en se fixant des objectifs de réduction des émissions de GES de plus en plus ambitieux depuis 2017. Clean50 a nommé Bell grande championne de la réduction des émissions de GES en reconnaissance de la réduction des GES émis par ses activités. En 2021, l'entreprise a surpassé son objectif de 15 %, grâce à l'amélioration de 55 % du rapport entre ses émissions de GES et l'utilisation du réseau, comparativement à l'année de référence 2019.

L'initiative de Bell concernant les tours de communication alimentées par l'énergie solaire dans les régions éloignées a été nommée l'un des meilleurs projets Clean50 pour 2023. Il s'agit de l'un des projets de développement durable les plus novateurs et les plus inspirants entrepris au Canada ces deux dernières années. Ayant pour objectif de remplacer les groupes électrogènes diesel par des cellules voltaïques solaires pour fournir l'alimentation primaire des tours de communication situées dans des endroits reculés, ce projet a été mis sur pied en partenariat avec l'Institut interdisciplinaire d'innovation technologique (3IT) de l'Université de Sherbrooke et son Laboratoire Nanotechnologies et Nanosystèmes (LN2), ainsi qu'avec Saint-Augustin Canada Electric Inc. (STACE). Le projet a permis d'atteindre une réduction de 75 % du taux de consommation de diesel dans les sites éloignés.

En plus de recevoir le prix Top Project, Catherine Goyer, directrice, responsabilité d'entreprise et environnement, a été nommée l'une des leaders Clean50 du Canada pour 2023. Elle fait donc partie des Canadiennes qui ont le plus contribué à l'évolution vers une économie durable au cours des deux dernières années. Cette reconnaissance souligne le leadership de l'équipe Responsabilité d'entreprise et environnement de Bell, qui contribue à la mise en œuvre de solutions durables. Clean50 précise que « la vision de Catherine, selon laquelle la technologie numérique permet de décarboniser l'économie et la société du pays, a contribué à guider Bell à travers des cycles successifs d'objectifs de réduction des émissions de GES de plus en plus ambitieux. »

« Bell est déterminée à fournir des produits et des services novateurs qui contribuent à la création d'un avenir durable. Je suis ravi que Clean50 ait nommé Bell la grande championne de la réduction des émissions de GES et ait reconnu notre initiative de station cellulaire alimentée à l'énergie solaire comme l'un des meilleurs projets. Je suis d'autant plus heureux de féliciter Catherine Goyer, dont le leadership axé sur les objectifs de l'équipe Responsabilité d'entreprise et environnement de Bell a fait en sorte qu'elle a été nommée au palmarès canadien Clean50 pour 2023. »

Marc Duchesne, vice-président, sûreté et responsabilité de l'entreprise, Bell

Le leadership de Bell en matière d'environnement comprend un large éventail de programmes novateurs visant à réduire les répercussions environnementales dans l'ensemble de ses activités et à fournir des outils pour aider ses clients à réduire leur empreinte carbone. L'entreprise démontre son engagement à l'égard de la gestion de l'énergie et de la réduction de l'empreinte carbone de son réseau, conformément à son impératif stratégique de contribuer à la création d'un avenir durable.

Quelques faits :
  • Dernièrement, Bell a surpassé son objectif de réduction de l'intensité des GES de 15 %, ce qui a fait baisser les émissions de GES par utilisation du réseau de 55 %, entre 2019 et la fin de 2021.
  • Au cours des deux dernières années, Bell s'est donné comme objectif de devenir carboneutre dans ses activités d'ici 2025.
  • Bell s'est engagée à réaliser, d'ici à 2030, des réductions absolues de GES fondées sur des données scientifiques et conformes à l'objectif de température le plus ambitieux de l'Accord de Paris.
  • Bell a atteint un taux global de réacheminement des déchets de 63 % en 2021.
  • Bell a interdit l'usage du plastique à usage unique inutile à l'interne et a récupéré 2,5 millions d'appareils électroniques en fin de vie de ses clients en 2021. Elle a fait don des recettes nettes à WWF.

En 2022, Bell a obtenu la certification ISO 50001 pour son système de gestion de l'énergie pour la troisième année consécutive, après avoir été la première entreprise de communications en Amérique du Nord à obtenir cette certification pour son système de gestion de l'énergie. Elle a également été reconnue comme l'un des employeurs les plus respectueux de l'environnement au Canada pour la sixième année consécutive.

Vous trouverez plus de renseignements sur les réalisations de Bell dans le domaine de l'environnement dans son rapport sur la responsabilité d'entreprise. L'engagement ESG de Bell est également souligné dans le rapport annuel 2021 de BCE destiné aux actionnaires, qui peut être consulté sur BCE.ca.

À propos de Bell

Bell est la plus grande entreprise de communications du Canada. Elle fournit un ensemble évolué de services sans fil, de télévision, Internet, médias et de communications d'affaires large bande partout au pays. Fondée à Montréal en 1880, Bell est la propriété exclusive de BCE Inc. Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter Bell.ca ou BCE.ca.

Dans le cadre de Mieux pour tous, nous investissons dans un meilleur aujourd'hui et un avenir meilleur en appuyant la prospérité sociale et économique de nos collectivités, tout en nous engageant à respecter les normes environnementales, sociales et de gouvernance les plus élevées. Parmi nos initiatives, Bell Cause pour la cause fait la promotion de la santé mentale au Canada par des campagnes nationales de sensibilisation et de lutte contre la stigmatisation, comme la Journée Bell Cause pour la cause, et par le versement de dons importants pour les soins et l'accès communautaires, la recherche et les initiatives de leadership en milieu de travail à l'échelle du pays. Pour en savoir plus, veuillez visiter Bell.ca/Cause.

Questions des médias
Vanessa Damha
vanessa.damha@bell.ca
@Bell_Nouvelles 

Questions des investisseurs
Richard Bengian
richard.bengian@bell.ca

Mise en garde concernant les déclarations prospectives

Certaines déclarations faites dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations comprennent, sans s'y limiter, des déclarations concernant nos objectifs liés aux facteurs ESG, qui comprennent notamment notre objectif de rendre nos activités carboneutres en 2025 et d'atteindre nos cibles basées sur la science en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), nos objectifs, plans et priorités stratégiques, ainsi que d'autres déclarations qui ne renvoient pas à des faits historiques. Toutes ces déclarations prospectives sont faites conformément aux « dispositions refuges » prévues dans les lois canadiennes applicables en matière de valeurs mobilières et dans la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Les déclarations prospectives font l'objet de risques et d'incertitudes intrinsèques et reposent sur plusieurs hypothèses, donnant lieu à la possibilité que les résultats ou les événements réels diffèrent de façon significative des attentes exprimées. Ces déclarations ne représentent pas une garantie de la performance ni des événements futurs, et nous mettons en garde le lecteur contre le risque que représente le fait de s'appuyer sur ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué décrivent nos attentes à la date de ce communiqué et, par conséquent, pourraient changer après cette date. Sauf dans la mesure où les lois applicables en matière de valeurs mobilières l'exigent, nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ou à réviser les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué, même à la suite de l'obtention de nouveaux renseignements ou de l'occurrence d'événements futurs, ni pour toute autre raison. Nos objectifs en matière d'ESG et les avantages qui devraient en être tirés sont assujettis à des risques et, par conséquent, rien ne garantit que nos objectifs en matière d'ESG seront atteints ou que les avantages qui devraient en être tirés seront réalisés. De plus, les déclarations prospectives pour les périodes au-delà de 2022 comportent des hypothèses et estimations à plus long terme que les déclarations prospectives pour 2022 et sont par conséquent assujetties à une plus grande incertitude. En particulier, nos cibles de réduction des émissions de GES sont établies en fonction d'un certain nombre d'hypothèses, y compris, sans s'y limiter, les principales hypothèses suivantes : la mise en œuvre de diverses initiatives d'entreprise et commerciales visant à réduire la consommation d'électricité et de carburant et à réduire les autres sources d'émissions de GES directes et indirectes; l'absence de nouvelle initiative d'entreprise ou acquisition d'entreprises ou de technologies qui augmenterait considérablement le niveau prévu de nos émissions de GES; une capacité d'acheter des crédits carbone et des certificats d'énergie renouvelable crédibles et suffisants afin de compenser ou de réduire davantage nos émissions de GES, si cela est nécessaire et au moment où cela l'est; l'absence d'incidence négative sur le calcul de nos émissions de GES découlant de précisions ou de modifications apportées aux normes internationales ou à la méthodologie que nous utilisons pour calculer les émissions de GES; l'absence de changement à apporter à nos cibles basées sur la science conformément à la méthodologie de l'initiative Science Based Targets qui augmenterait les coûts pour atteindre nos cibles mises à jour; une participation et une collaboration suffisantes de nos fournisseurs pour l'établissement de leurs propres cibles basées sur la science et une collaboration suffisante avec nos partenaires pour la réduction de leurs propres émissions de GES. Veuillez consulter le rapport de gestion annuel de 2021 de BCE Inc. (BCE) daté du 3 mars 2022, le rapport de gestion du premier trimestre de 2022 daté du 4 mai 2022, le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2022 daté du 3 août 2022, et le communiqué de presse de BCE daté du 4 août 2022 annonçant ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2022 pour obtenir plus de détails au sujet des hypothèses et des risques sous-tendant certaines déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué, ces documents étant déposés par BCE auprès des autorités des provinces canadiennes en valeurs mobilières (accessibles à Sedar.com) et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (accessibles à SEC.gov). Ces documents sont également disponibles à l'adresse BCE.ca.

SOURCE Bell Canada