La transaction Bell-Astral accroîtra l'investissement, l'innovation et le choix en radiodiffusion au Québec

15 août 2012

  • L'équipe Astral dirigera entièrement le développement de contenu francophone pour Bell
  • 80 millions $ en nouveaux investissements pour soutenir la création de programmation au Québec
  • Bell accélérera les investissements déjà importants d'Astral dans le contenu francophone
  • L'expertise et la prise de décisions en programmation au Québec restent à Montréal

MONTRÉAL, le 15 août 2012 /CNW Telbec/ - Bell a confirmé aujourd'hui son engagement d'accroître les choix des consommateurs et l'innovation dans le secteur de la radiodiffusion du Québec lorsqu'elle se joindra à Astral Media - notamment par un nouveau financement important destiné à la création de contenu de langue française, qui sera dirigée par l'équipe Astral établie à Montréal.

La production de contenu de télévision, de radio et numérique au Québec sera soutenue par un nouvel investissement de 80 millions $ de Bell, qui sera consacré à une nouvelle programmation de langue française d'intérêt national ou international, à un nouveau contenu pour les enfants et les jeunes et à l'expansion de la programmation musicale à la télévision et à la radio. Globalement, Bell s'attend à accroître les investissements déjà importants d'Astral en création de contenu francophone d'environ 5 % annuellement. Bell demeure l'entreprise privée contribuant le plus à la radiodiffusion et à la création de contenu, investissant près de 600 millions $ chaque année à travers le Canada.

« Cet engagement de Bell-Astral envers le financement de nouveau contenu permettra d'accroître de beaucoup le choix offert aux consommateurs québécois dans un marché médiatique où une réelle concurrence et un regain d'innovation se font attendre depuis longtemps, a déclaré George Cope, président et chef de la direction de Bell et de BCE. Bell est déterminée à livrer le meilleur contenu sur n'importe quel écran choisi par les consommateurs - téléviseur, téléphone intelligent, tablette ou ordinateur - qu'ils soient clients ou non de Bell. Avec la croissance rapide des options de visionnement disponibles dans les communications canadiennes, nos concurrents savent que nous sommes disposés à rendre cet excellent nouveau contenu également accessible à tous leurs consommateurs. »

L'équipe Astral sera aux commandes
Le développement et la programmation de contenu de langue française par Bell seront entièrement dirigés par l'équipe Astral établie à Montréal. Société montréalaise dont les racines remontent à 1961, Astral est active dans les domaines de la télévision, de la radio, des médias numériques et de la publicité extérieure.

« Astral et Bell sont toutes deux déterminées à croître et à livrer concurrence dans le marché québécois des médias. L'équipe Astral comptera maintenant sur les ressources et le soutien de Bell pour livrer les choix de visionnement élargis et les nouvelles idées que méritent les consommateurs du Québec, a dit Martine Turcotte, vice-présidente exécutive, Québec, de Bell. Étant elle-même une entreprise montréalaise depuis 1880, Bell se réjouit de cette prise en charge par l'équipe Astral, ici même dans notre ville d'origine, de la création de nouveau contenu au Québec. »

Comme il a déjà été annoncé, le réputé président et chef de la direction d'Astral, Ian Greenberg, se joindra au conseil d'administration de BCE Inc. après la clôture de la transaction.

Bell et Astral se mesurent au « géant »
Astral et Bell auront ensemble environ 24 % du marché de la télévision de langue française et 33,5 % du marché de la télévision de langue anglaise, comme il est indiqué dans le mémoire de Bell déposé auprès du CRTC, qui est disponible publiquement sur le site Web crtc.gc.ca depuis le 10 juillet.

Il s'agit d'une part moins élevée du marché francophone que celle détenue par Québecor, depuis longtemps le joueur dominant des médias et du câble au Québec, qui contrôle 30 % du marché. La transaction Astral-Bell contribue, enfin, à égaliser les forces dans ce marché, tout en revigorant la scène médiatique québécoise avec un important renouveau en matière de financement et d'innovation.

Détenant la plus grande part du marché des médias au Québec, Québecor, qui se décrit elle-même comme un « géant des communications », exploite également le plus vaste groupe de presse au Québec et à travers le Canada avec 293 journaux, le plus grand câblodistributeur au Québec, le plus important radiodiffuseur de langue française au Québec, le plus grand éditeur de magazines au Québec, le plus grand groupe de maisons d'édition de langue française, les plus grands portails Internet généraux ou spécialisés de langue française et anglaise, les plus grandes chaînes de magasins de musique et de clubs vidéos dans l'Est du Canada, des services d'impression et de distribution, des annuaires imprimés et en ligne, et plus encore.

Bell secoue l'industrie des communications ici au Québec et à travers le Canada avec une stratégie d'investissement intense dans le développement des nouveaux médias, une infrastructure de réseaux large bande parmi les meilleures au monde et de nouveaux services concurrentiels de la nouvelle génération comme Télé Fibe, Internet Fibe et le service Télé mobile de Bell.

Bell au Québec
Bell est engagée envers la communauté du Québec, où elle emploie plus de gens, investit plus dans l'infrastructure et la R et D et contribue davantage aux œuvres de bienfaisance (principalement grâce à l'initiative en santé mentale Bell Cause pour la cause) et aux événements communautaires que toute autre entreprise de communications. Bell compte plus de 17 000 membres de l'équipe au Québec et a investi plus de 900 millions $ dans l'infrastructure et la R et D québécoises en 2011 seulement - notamment le déploiement du réseau optique de la prochaine génération de Bell, qui accroît déjà la concurrence et le choix dans les services de télévision et Internet pour les consommateurs du Québec.

Bell offre les services sans fil de Bell Mobilité, les services Bell Télé, Bell Internet et Bell Téléphonie, ainsi que les services de Bell Marchés Affaires à travers le Canada, et est la propriété exclusive de BCE Inc. de Montréal (TSX, NYSE : BCE). Pour plus d'information, visitez Bell.ca.

SOURCE : BELL CANADA

Pour plus de renseignements:

Pour en savoir plus :

Questions des médias
Jean Charles Robillard
Communications de Bell
514 870-4739
jean_charles.robillard@bell.ca

Questions des investisseurs
Thane Fotopoulos
BCE, Relations avec les investisseurs
514 870-4619
thane.fotopoulos@bell.ca